Infos et conseils

Elle conditionne l’avenir des relations praticien-patient, il est important que celle-ci se déroule le mieux possible.Les buts de la 1ère consultation sont:

  • faire connaissance avec le milieu du cabinet dentaire
  • faire le bilan dentaire (clinique et radiologique)
  • dépister les éventuelles pathologies
  • établir un plan de traitement si nécessaire

Les soins seront effectués lors des rendez-vous suivants.

Comment préparer la consultation dentaire?

  •  Présentez cette première rencontre comme une visite tout à fait banale, pour s’assurer de sa bonne santé dentaire.
  • N’utilisez pas de mots négatifs ou pouvant lui faire peur pour expliquer le déroulement de la visite à votre enfant (n’ai pas peur, anesthésie, aiguille)
  • Préférez utiliser du vocabulaire positif (tout va bien se passer, faire dormir la dent…)
  • Si vous ne savez pas comment lui expliquer, ou si vous avez peur de vous tromper, dites plutôt : « je ne sais pas, tu pourras demander au dentiste »
  • Ne transmettez pas vos propres craintes à votre enfant si vous avez peur d’aller chez le dentiste.

 

Âge

La première consultation dentaire peut se faire dès l’âge de 1 ou 2 ans et au plus tard 3 ans, quand l’enfant a toutes ses dents de laits. Il doit s’agir d’une simple visite de contrôle afin que le premier contact soit le plus favorable possible (de préférence ne pas se faire dans un contexte d’urgence et de douleur).

Carnet de Santé

Il nous permet d’avoir des informations sur l’état de santé de votre enfant nécessaires avant la réalisation des soins. Les notes du pédodontiste permettent au pédiatre de suivre l’état de santé bucco-dentaire de votre enfant.

Un questionnaire médical vous sera donné lors de cette première consultation.


C’est une maladie qui détruit la dent et qui est due à des bactéries
Elle touche aussi bien les dents temporaires (de lait) que les dents permanentes (définitives).

La 1ère dent temporaire apparaît vers 6 mois. Vous devez consulter si aucune dent n’est apparue après 15 mois.

La dent de lait a une structure très proche de la dent définitive avec quelques particularités qui conditionneront nos traitements

  • La couche d’émail est très mince par rapport à celle de la dent définitive
  • La pulpe (nerf et vaisseaux de la dent) est très volumineuse
  • Le germe de la dent définitive est à proximité des racines de la dent de lait

Une carie débutante de l’émail pourra évoluer rapidement dans la dentine puis atteindre la pulpe de la dent. Si celle-ci n’est pas soignée à temps, une infection peut se développer et causer des séquelles sur le germe de la dent définitive située juste sous la dent de lait.
Les dents de laits doivent être soignées pour :

  • Ne pas avoir mal
  • Manger et mastiquer correctement
  • Parler
  • Prévenir les risques de séquelles sur les dents définitives dues à une infection de la dent de lait.
  • Permettre une croissance des mâchoires la plus harmonieuse possible

Elle est utilisée lorsque :

  • la carie est très importante
  • lors d’anomalie de structure

La coiffe préformée pédiatrique existe en zircone (couleur dent), et en métal.
Elle permet de :

  • conserver la dent sur l’arcade jusqu’ à sa chute ;
  • reconstituer la dent le plus anatomiquement possible en maintenant l’espace de celle-ci ;
  • prévenir l’apparition de fractures, et de nouvelles caries de la dent chez l’enfant à risque carieux élevé.

 

La perte précoce d’une dent de lait peut entrainer une fermeture de l’espace crée par l’absence de celle-ci, bloquant ainsi l’évolution de la dent définitive.

Ces appareils permettent aussi de conserver les fonctions importantes telles que la mastication, la phonation, la respiration et l’esthétique.

Ce maintien de l’espace peut être réalisé grâce à des appareils fixes ou amovibles selon le cas.


Dans quelques cas, les techniques d’approches cognitivo-comportementales classiques ne suffisent pas pour la réalisation des soins dentaires dans de bonnes conditions.
Des méthodes pharmacologiques peuvent nous apporter de l’aide et ainsi permettre à l’enfant d’accepter les soins.

La sédation consciente sous MEOPA

L’enfant inhale un mélange de protoxyde d’azote et d’oxygène. Ce mélange gazeux permet à l’enfant anxieux de se détendre et de se laisser soigner.
Lors de la sédation au MEOPA, l’enfant reste conscient et le contact verbal est maintenu.

C’est un élément essentiel de notre pratique, qui va permettre de diminuer le risque d’apparition de caries.

La prévention au fauteuil

Elle est constituée par plusieurs actes comme la fluoration, l’application de vernis à la chlorhexidine, le scellement des sillons…

La fluoration

⦁ Le fluor en application local est un moyen efficace de lutte contre la carie.
⦁ Il peut être appliqué sous forme de vernis ou en gel dans des gouttières.
⦁ Pour une efficacité maximale, l’enfant ne doit pas boire, ni manger pendant 2h après son application.

L’application de Chlorhexidine

⦁ C’est un agent anti-infectieux efficace sur les bactéries responsables des caries.
⦁ Son application permet donc d’assainir la cavité buccale.

Les scellements des sillons

Cet acte consiste à obturer les sillons très profonds des molaires avec une résine fluide. Il permet de diminuer le risque carieux et de protéger les 1ere et 2eme molaires.

Les entretiens

L’apprentissage du Brossage

⦁ Un bon brossage est indispensable au maintien de la bonne santé bucco-dentaire de votre enfant.
⦁ Des conseils seront donnés pour faciliter l’apprentissage du brossage (la fréquence, la tenue et les mouvements de la brosse à dent, le passage sur toutes les faces et toutes les dents et sur sa durée).

Le bilan alimentaire

⦁ C’est un élément essentiel dans l’apparition des caries.
⦁ La fréquence d’absorption est plus importante que la quantité. En effet, à chaque prise alimentaire il y a une production d’acide responsable de la déminéralisation (attaque) de l’émail entrainant la fragilité de la dent.
⦁ Un bilan alimentaire personnalisé sera réalisé afin de vous donner des conseils et de prévenir l’apparition de nouvelles caries.

Dent de lait

Les priorités sont :
⦁ de protéger le développement du germe de la dent définitive (séquelles directes dues au traumatisme et séquelles indirectes dues aux complications du traumatisme)
⦁ de maintenir l’espace en cas d’extraction.

Dent définitive

Il est important de consulter le plus rapidement possible afin de ne pas aggraver le pronostic de la dent traumatisée. (dans les heures suivants le traumatisme)

En cas de fracture :

Rechercher le morceau fracturé il pourra être recollé en fonction de la situation et le conserver dans du sérum physiologique ou du lait.

En cas d’expulsion de la dent :

⦁ Il faut tenir la dent par la couronne et non par la racine, la rincer au sérum physiologique et la remettre en place immédiatement si possible.
⦁ Si c’est impossible (dent trop sale, difficulté d’exécution, peur …), il ne faut pas nettoyer la dent, il faut la conserver dans du lait ou du sérum physiologique pour ne pas abimer la dent et consulter immédiatement, dans l’heure qui suit le choc. En effet, plus le temps entre l’expulsion et la réimplantation est faible, meilleur sera le pronostic.

En cas d’intrusion ou de déplacement de la dent :

Elle sera replacée par le chirurgien dentiste, puis une contention sera réalisée.


L’association rhapsod’if est une structure dédiée à l’amélioration de la prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap.
Pour toute information complémentaire, vous pouvez cliquer sur ce lien : rhapsodif.com


⦁ Le Docteur Marine BALAZUC-ARMBRUSTER réalise des soins sous anesthésie générale à l’Hôpital Privé de Marne La Vallée à Bry sur Marne.
⦁ La première consultation a lieu au cabinet de Créteil afin d’établir un programme de soins.
⦁ L’anesthésie générale s’adresse particulièrement aux très jeunes enfants avec des soins longs et nombreux, et aux enfants en situation de handicap.

L’anesthésie générale permet  d’effectuer tous les soins en une seule fois.
L’enfant peut  ensuite reprendre un suivi classique au cabinet.

Dès l’âge de 6 mois
Passez une compresse humide sur les dents le soir au coucher.De 1 an à 3 ans
L’aide des parents est indispensable
Brossez toutes les faces des dents 10 fois d’avant en arrière, matin et soir
La brosse et le dentifrice doivent être adaptés à chaque âge. Demandez nous conseil.

De 4 à 6 ans
Laissez le faire ses 2 brossages par jour, mais contrôlez et complétez.
La 1ère dent molaire définitive apparaît vers 6 ans, à l’arrière des dents temporaires au fond de la bouche. Elle fait son éruption sans remplacer une dent temporaire. Vérifiez bien le brossage.

De 6 ans à 8 ans
Laissez faire votre enfant mais contrôlez et demandez lui de recommencer si nécessaire.

8 ans et plus:
La technique change pour toutes les dents et devient la méthode circulaire.